Lecture collective de textes sur les frontières

A l’heure où la nouvelle loi Asile-Immigration commence à être appliquée, en réduisant notamment les délais nécessaires pour former une demande d’asile et en augmentant les durées de rétention, rendant par là-même la situation des personnes réfugiées toujours plus précaire et contrôlée, nous vous invitons à une lecture collective de divers textes à propos des frontières. Cet événement sera l’occasion de discuter ensemble à la racine du problème, sur ses divisions arbitraires des territoires qui excluent et tuent chaque jour un peu plus.

Au programme de cette lecture :

Communiqué de prisonniers du centre de rétention de Vincennes !

Aujourd’hui 3 janvier 2019, nous, 27 retenus du centre de rétention (du batiment 2A) se sont mis en grève de la faim pour demander la libération tout de suite de tout le monde. (ndr : une nouvelle grève de la faim a commencé le 28 janvier.)

Le prix du mérite – tiré du numéro #0 de De passage, apériodique de critique sociale, en cours de publication.

Si je me prononce en faveur de la liberté pour tous, avec ou sans papiers, c’est surtout par la conviction profonde que personne ne devrait gagner sa vie. La vie ne se gagne pas,elle se vit. Le problème, ce n’est pas qu’il n’y ait pas assez de place. Le problème sont ceux qui sont persuadés que des bouts de la terre leur appartiennent et qu’ils ont le droit d’en chasser les autres.


Briser les frontières – Mouvement de solidarité dans les Alpes – tiré du numéro #3 de Nunatak, revue d’histoires, cultures et luttes des montagnes

Depuis presque trois ans, le Briançonnais retrouve sa triste vocation frontalière, les barrages de police sont fréquents et les contrôles incessants. Les migrants, après avoir traversé le désert et la Méditerranée, sont traqués et pourchassés dans la montagne par les forces de l’ordre. Un fort mouvement de solidarité s’est constitué dans la vallée, pour faciliter les passages, accueillir et accompagner ces indésirables que l’État pousse à la clandestinité. L’article qui suit est la retranscription d’une discussion avec Saxo, un habitant du Briançonnais, impliqué dans le mouvement de solidarité avec les migrants.


L’Amérique hospitalière vue de derrière, reportage sur la sélection imposée aux candidats à l’immigration sur l’île d’Ellis Island à New-York , 1902, Zo d’Axa

À travers les fils de métal, les regards s’accrochent fascinés sur la menteuse Liberté qui semble tisser des grillages, et la tête lasse des prisonniers s’appuie contre la clôture qui met au front des vaincus l’empreinte d’une maille de fer.